Hi-Tech

Haro sur TOR !

Publié par DK News le 25-01-2015, 14h55 | 47
|

Même si ses responsables réfutent toute idée de désanonymisation du réseau TOR,  des informations circulant sur le web et notamment dans la communauté du deep web, laissent place à au moins quelques interrogations.

Pour rappel ce réseau, dont on peut lire sur wikipedia qu’il est « acronyme de The Onion Router, littéralement « le routeur oignon ») est un réseau informatique superposé mondial et décentralisé, implémentation du principe de réseau mélangé (mix network). Il est composé de routeurs organisés en couches, appelés nœuds de l’oignon, qui transmettent de manière anonyme des flux TCP.

Le réseau Tor peut ainsi rendre anonymes tous les échanges internet fondés sur le protocole de communication TCP » La fiabilité du réseau est néanmoins sujette à questionnement depuis la fameuse opération ‘’Onymous’’, menée en novembre dernier et qui, selon le site du quotidien française lemonde.fr  « a conduit à 17 arrestations dans le monde » et vu  du matériel saisi « aux Etats-Unis, aux Pays-Bas, en Allemagne, ouencore en Bulgarie », alors que   « 16 pays européens étaient impliqués dans cette opération. »

Les conditions de conduite de cette opération ont fait l’objet d’intenses débats sur le net, avec notamment la contribution du site The Stark qui a mis à la une cette expérience d’attaque menée par 5 chercheurs.

« Les cinq informaticiens ont montré qu’il était possible de remonter à l’adresse IP d’un utilisateur Tor en procédant à une analyse de trafic relativement basique, basée sur le protocole Netflow de Cisco », rapporte le site 01net.com qui tout en soulignant l’efficacité du réseau anonyme TOR reconnait la possibilité de pénétrer ses enrailles anonymes, à condition de disposer de moyens d’interception. 

Il arrive à la même conclusion pratiquement que le site du journal lemonde.fr selon lequel « l’'anonymisation permise par TOR devait rendre les utilisateurs intraçables, de même que les sites sur lesquels ils effectuaient leurs achats. En théorie ».


Situation sous contrôle ?

Alors que le débat s’anime après les intrusions réussies dans les profondeurs du réseau TOR, un des responsables de l’association française de défense des libertés et des droits sur internet, La Quadrature du Net, Benjamin Sonntag, tente de faire entendre le sens de la distinction et du recul, en reconnaissant que TOR n’en est pas à sa première attaque  « Il y a eu des attaques de tous types :

juridiques, médiatiques et techniques. Récemment, le site Pando a écrit que Tor était un honeypot [un “pot de miel”, piège visant à attirer des utilisateurs pour les identifier, ndlr], sous prétexte que Tor a des financements venus de l’armée américaine », lance-t-il sur http://rue89.nouvelobs.com, ajoutant que « C’est un troll récurrent, mais il n’y a jamais eu de preuves que cela posait problème.

Des chercheurs ont aussi trouvé des failles, mais ce sont des faiblesses connues de leurs fondateurs. » Il admet en effet que des failles sont possibles, et qu’elles sont identifiées et connues des animateurs du réseau TOR, qui, rappelle-t-il, « ne protège pas de tout, tout le temps. »

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.