Histoire

M. Azzeddine Mihoubi à partir de Mascara : «Ce qui se produit au Proche orient remet l’Emir Abdelkader sur le devant de la scène des événements»

Publié par DKNews le 27-11-2016, 19h05 | 93
|

Le ministre de la Culture, Azzeddine Mihoubi a estimé, hier à Mascara, que «ce qui se produit actuellement au Proche orient remet l’Emir Abdelkader sur le devant de la scène des événements».

A l'ouverture des travaux d’un colloque national intitulé «l’Etat dans le projet civilisationnel de l’Emir Abdelkader», organisé à l’université de Mascara à l’occasion de la commémoration du 184ème anniversaire de l’allégeance à l’Emir Abdelkader, le ministre a déclaré que «la nature de ce qui se passe actuellement au Proche orient rend en mémoire le travail héroïque et humanitaire mené par l’Emir Abdelkader en Syrie, lorsqu’il a protégé des chrétiens contre l’agression des Druzes.

M. Mihoubi a ajouté que «la personnalité de l'Emir est grande et complémentaire représentant un monument difficile à classer et un instructeur des générations qui s'inspirent de sa pensée et des valeurs pour lesquels il s'est battu en Algérie et à l’étranger».

Le ministre a exprimé sa fierté de lire sur la vie de l’Emir Abdelkader à travers des ouvrages de penseurs étrangers louant son grand rôle humanitaire dont celui de l’écrivain américain, John Kaiser, qui reconnaît que des peuples ont découvert la réalité de l'islam rejetant la violence et l'extrémisme suite à la connaissance de la vie l'Emir.

Un groupe d’universitaires et chercheurs ont abordé, lors de cette rencontre initiée conjointement par la direction de la culture et la faculté des sciences humaines et sociales de l’université de Mascara, plusieurs aspects de la vie et du combat du fondateur de l’Etat algérien moderne. 

Le directeur de la culture islamique au ministère des Affaires religieuses et Wakfs, Bouzid Boumediène, a traité des valeurs de la pensée de l’Emir Abdelkader, alors que Bachir Bouyedjra Mohamed de l’université d’Oran s'est penché sur les écrits littéraires et poétiques de l’émir.
Deux autres universitaires Medjawed Mohammed de Sidi Bel Abbès et Ouadhan Boughoufala s'est étalé sur le volet historique de cette personnalité.

Le programme des festivités de commémoration du 184ème anniversaire de l’allégeance à l’Emir Abdelkader prévoit, dimanche soir, une visite à des sites historiques et archéologiques datant de l’époque de l’Emir, ainsi qu'une cérémonie au site historique de Derdara où a eu lieu l’allégeance.

Plusieurs invités d’Algérie et de l’étranger prennent part à ces festivités dont une délégation américaine conduite par le maire de la ville «El Kader» baptisée au nom de l’Emir Abdelkader.           

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.