Culture

Batna : Relance des travaux au site archéologique «Tobna»

Publié par DKnews le 19-04-2017, 16h42 | 15
|

Une équipe spécialisée de l’institut d’archéologie de l’université Alger 2, dirigée par le professeur Mohamed El Mostefa Filah, a repris récemment les travaux au site archéologique «Tobna» de la daïra de Barika (Batna), a-t-on appris mardi du directeur de la culture, Amor Kabour.

Cette équipe procédera, du 15 au 28 avril, à l’opération du levé topographique et à photographier les repères apparents de la cité antique Tobna, a expliqué le même responsable qui a affirmé que cette cité renferme plusieurs sites ensevelis sous terre, selon plusieurs sources historiques.

Ces spécialistes archéologiques ont effectué, du 5 au 9 février passé, une opération d’identification du site dans le cadre d’un projet scientifique approuvé par le ministère de la Culture, représenté par l’Office national de l’exploitation des biens culturels protégés (OGEBC), a-t-on rappelé, ajoutant que l’exécution de cette opération a été confiée au laboratoire national d’archéologie de l’université Alger 2, en coordination avec la direction de la culture de la wilaya de Batna. 

L’objectif de ces travaux est la revalorisation du site Tobna, a indiqué la même source qui a souligné que ces opérations qui s’effectueront sur plusieurs étapes et par priorité, seront suivies de fouilles archéologiques. 

«C’est le premier projet scientifique de longue durée, enregistré au profit de la cité Tobna jusqu’à présent», a affirmé M. Kabour, qui a assuré que ce site a connu, durant les années quatre-vingt, «plusieurs initiatives personnelles non organisées» de fouilles archéologiques.

La cité antique Tobna, située sur les frontières administratives des communes de Bitam et de Barika (Batna), puise sa célébrité de son trésor archéologique remontant à l’époque romaine et à l’air islamique, a-t-on signalé.

Plusieurs sources bibliographiques indiquent que cette cité historique fut bâtie à la fin du deuxième siècle, a-t-on noté, ajoutant qu’elle a été classée en 1950 puis enregistrée en 1968 dans la liste du patrimoine national.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.