Santé

Selon le responsable du service hépatologie du CHU Mustapha Pacha d’Alger, Pr Nabil Debzi : Les nouveaux traitements de l'hépatite C disponibles en Algérie

Publié par DKnews le 17-05-2017, 15h33 | 22
|

Le traitement de l'hépatite C, une maladie transmissible, «est devenu une réalité» en Algérie grâce à l'introduction des nouveaux traitements disponibles sur le marché mondial, a assuré mardi à Alger, le responsable du service hépatologie du CHU Mustapha Pacha d’Alger, Pr Nabil Debzi.

Intervenant lors d’une table ronde sur l’accès au traitement innovant de l’hépatite C, en marge du Forum pharmaceutique international, Dr Debzi a fait savoir que «la guérison de l'hépatite C est désormais possible», indiquant que l’Algérie «assure déjà un large accès aux meilleurs traitements innovants disponibles, à savoir, Sofosbuvir, Ledipasvir et Sofosled».

Il a fait savoir que la prise en charge de l’hépatite C «est assurée dans 45 centres thérapeutiques en Algérie», tout en affirmant que «la vaccination gratuite et élargie a permis d’éliminer une grande partie des maladies».

Il a présenté lors de son intervention l’expérience de l’Algérie en matière d’éradication de l’hépatite C qui s’articule en premier lieu autour du dépistage, la vaccination ainsi que l’accès aux soins et la disponibilité du traitement.

Le même conférencier a indiqué que le flux de patients touchés par l’hépatite C en Afrique «est de 16 millions personnes pour différents facteurs citant autre l’absence de dépistage et de prévention ainsi que la consommation de la drogue».

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, a déclaré lundi à l»ouverture de ce Forum que «tous les patients atteints de l’hépatite C, quel que soit le stade, reçoivent le Sofosbuvir développé et fabriqué localement là où des pays développés n’arrivent pas à l’assurer à leurs patients».

Les travaux de la 18ème édition du Forum pharmaceutique, organisée les 15 et 16 mai, se tiennent en présence de pas moins de 3.000 participants et près de 60 laboratoires pharmaceutiques nationaux, internationaux et africains, représentant 32 pays d’Afrique et d’ailleurs.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.