Culture

Ouargla : Vers la délimitation du site de l'antique ville de Sedrata

Publié par DKnews le 06-08-2017, 17h26 | 7
|

Le site de l'antique ville de Sedrata situé à  une dizaine de kilomètres au Sud-ouest de la ville de Ouargla bénéficiera  "prochainement" d'une opération de délimitation, a appris dimanche l'APS du directeur de la protection légale des biens culturels et de mise en valeur du patrimoine culturel au ministère de la culture.

Cette opération, de mise en valeur et de protection de la ville antique de Sedrata , qui entre dans le cadre de l'application des directives du ministre de la culture M. Azzedine Mihoubi, concernant la protection du patrimoine culturel , sera entamée, en octobre prochain au plus tard, par une équipe de spécialistes relevant du Centre national de recherche archéologique (CNRA), a précisé M. Farid Chentir.

Une fois achevée, l'opération en question permettra d'identifier et protéger les caractéristiques archéologiques et historiques du site des extensions, aux alentours, dont notamment des activités agricoles et des services , a-t-il expliqué.

Ce repère archéologique de Sedrata, s'étend sur une superficie de 4.152 hectares, dont 769 ha classés.

Remontant au 10ème siècle, la ville de Sedrata (Isedraten en Tamazigh) a été fondée par les Rostomides fuyant de Tihert (actuelle Tiaret) et qui s'y sont installés sur une période de trois siècles, tout près de l'ancienne Wardjelan (actuelle ville de Ouargla), selon des recherches historiques.

Fouillé par différents chercheurs étrangers et nationaux, entre 1878 et 1997, cette cité saharienne, dont une grande partie ensevelie aujourd'hui sous le sable, du fait d'aléas naturels, a connu une véritable civilisation, perceptible à travers plusieurs manuscrits, a fait savoir le chargé de communication de l'association locale "Issedraten", Mustapha Babziz.

Les vestiges de Sedrata sont considérés aujourd'hui comme un lieu de mémoire pour les Idibates. Il s'agit d'un pèlerinage annuel (Ziara), qui se tient au printemps, regroupant des visiteurs du rite Ibadite d'Ouargla et Ghardaïa  ainsi que de nombreux invités.

La wilaya d'Ouargla compte actuellement plus de 50 sites archéologiques et monuments historiques, dont cinq (classés patrimoine national, à savoir, le site archéologique de Sedrata, le musée saharien (Ouargla), la mosquée de Béni-Djellab (Touggourt), ainsi que les vieux ksars de Ouargla et Témacine, selon les données de la direction locale de la culture.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.