Hi-Tech

Selon une étude : Création d'une «fibre» pouvant produire de l'électricité

Publié par DKnews le 26-08-2017, 17h06 | 10
|

Des scientifiques aux Etats-Unis et en Corée du Sud ont réussis à mettre au point une fibre pcapable de générer de l'électricité lorsqu'elle est «étirée ou vrillée», selon une étude publiée jeudi dans la revue américaine Science.

«Baptisé «Twistron», ce matériau,  composé de nanotubes de carbone, des cylindres creux dont le diamètre est 10.000 fois plus petit qu'un cheveu, pourrait produire par exemple du courant grâce aux mouvements des vagues de l'océan ou à des changements de température», selon les conclusions de ces travaux.

De façon à produire de l'électricité, ils doivent au préalable avoir été submergés ou enduits d'un matériau conducteur d'ions --ou électrolyte-- qui peut se résumer à un simple mélange de sel de table et d'eau.

«Lorsque vous plongez les fibres en nanotubes de carbone dans un bain d'électrolyte, les fibres sont chargées par l'électrolyte elle-même», a relevé Na Li, scientifique du NanoTech Institute à l'université du Texas à Dallas.«Aucune batterie externe, ni mise sous tension électrique, ne sont nécessaires», a-t-elle ajouté. Les scientifiques ont souligné que cette technologie n'avait pas vocation à être développée pour des projets à grande échelle. Du moins, pas pour l'instant.

D'après les expérimentations en laboratoire, un Twistron pesant moins lourd qu'une mouche domestique suffit à alimenter une petite ampoule LED, s'allumant à chaque étirement de la fibre.
Une autre expérimentation a montré que, tissé dans un vêtement, ces fibres peuvent alimenter un appareil respiratoire autonome.

Ces recherches, à laquelle est associée l'université sud-coréenne de Hanyang, sont financées notamment par plusieurs agences américaines (US Air Force, Nasa, Bureau de la recherche navale) ainsi par que le Programme de coopération Corée-US Air Force et le ministère sud-coréen des Sciences.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.