Santé

15e Congrès national de chirurgie laparoscopique : Elargir la chirurgie laparoscopique à tous les établissements hospitaliers

Publié par DKnews le 08-10-2017, 16h09 | 6
|

Les participants au 15e Congrès national dechirurgie laparoscopique, dont les travaux ont débuté samedi à Blida, ont mis l'accent sur la nécessité de généraliser cette technique à toutes les spécialités à travers l'ensemble des établissements hospitaliers du pays. Le président de la Société algérienne de chirurgie laparoscopique (SACL), le Pr. Bouzis Addad a mis en avant la nécessité de généraliser cette nouvelle technique à tous les chirurgiens algériens dans toutes les disciplines vu ses avantages tant pour le malade que sur un plan économique.

Cette pratique est en voie de remplacer la chirurgie classique, a indiqué à l'APS le Pr. Addad expliquant que parmi ses nombreux avantages il y a l'aspect esthétique, le fait que le malade n'est pas exposé au risque d'inflammation post-opératoire mais aussi la durée courte du rétablissement du malade ce qui peut avoir une incidence d'un point de vue économique.

La SACL a formé plus de 500 chirurgiens qui assurent à leur tour l'encadrement de jeunes médecins dans les différentes spécialités, a-t-il indiqué ajoutant que la chirurgie laparoscopique s'imposera d'elle même car de plus en plus demandée par les malades.

De son côté, le doyen de la faculté de médecine de Blida, le Pr. Oukid Mhand Said a rappelé que les début de la chirurgie laparoscopique en Algérie remontent à une vingtaine d'années précisant qu'elle est pratiquée dans la plupart des hôpitaux algériens.

Soulignant un déficit en praticiens dans les wilaya de l'intérieur et du Sud, il a indiqué que les chirurgiens seront orientés à l'avenir vers cette spécialité. Des équipes se sont rendues à Djelfa, Illizi, Bechar...etc pour effectuer des interventions et assurer la formation aux chirurgiens sur place.  Dans le même ordre d'idées, le Pr. Oukid a prôné une réorganisation des staffs pour assurer cette chirurgie de nuit où souvent des déficits sont enregistrés.

Dans une intervention intitulé «La chirurgie laparoscopique dans la grossesse extra utérine» menée dans le service gynécologie-obstétrique de l'hôpital Hassiba Ben Bouali (Blida), le Dr. Mouloud Zemouchi a relevé la difficulté de pratiquer cette chirurgie au vu des moyens disponibles et du nombre grandissant de malades.

Affirmant que seules 87 interventions laparoscopiques avaient été réalisées en 33 mois (durée de l'étude) dans son service, il a proposé la séparation entre l'obstétrique et la chirurgie des femmes non enceintes auxquelles doit être réservée cette pratique.

Le Dr. Zemouchi a appelé à l'instauration de l'hospitalisation à domicile après les interventions chirurgicales pour alléger la pression sur les hôpitaux.

Organisé par la SACL en coordination avec l'université Saad Dahleb, le congrès qui réunit 400 spécialistes traitera, deux jours durant, de plusieurs thème en relation avec la chirurgie laparoscopique notamment la gynécologie-obstétrique, l'hystérescopie par laparoscopie et les urgences de la chirurgie générale.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.