Hi-Tech

Selon une étude publiée par la Future Today Institute : L'intelligence artificielle, "menace existentielle" pour le journalisme

Publié par DKnews le 08-10-2017, 16h15 | 9
|

L'intelligence artificielle est déjà entrée dans le monde du journalisme, mais son développement promet de bouleverser le secteur avec, à la clef, des opportunités, mais aussi "une menace existentielle", selon une étude publiée samedi par la Future Today Institute.

L'étude rappelle que des organisations utilisent déjà l'intelligence artificielle pour écrire des articles à partir de données comme des résultats sportifs ou des informations financières.

Selon l'étude, le développement des machines permettra "dans un avenir pas si lointain", de générer, sans l'intervention de journalistes, des articles qui ne se contenteront plus de mettre en forme des données, mais en dégageront une analyse.

Mais pour l'institut, créée par Amy Webb, spécialiste des tendances émergentes en matière de technologie, la menace la plus sérieuse vient de l'évolution du rapport des individus à la technologie.
D'ici 2023, selon les prévisions du Future Today Institute, la moitié des interactions des individus avec les ordinateurs s'effectueront par le biais de la voix.

L'émergence de l'assistant vocal, qu'il s'agisse de l'Alexa d'Amazon, du Siri d'Apple, du Cortana de Microsoft ou de l'Assistant de Google, est la manifestation la plus visible de cette tendance lourde.

Les auteurs de l'étude estiment, dès lors, que la manière dont les médias vont se positionner dans cette nouvelle voie de communication sera déterminante pour leur avenir. Faire partie des sources retenues par un assistant vocal, être cité comme tel, avoir une influence sur l'éventuelle agrégation de données restituées vocalement à l'individu sont quelques-uns des enjeux fondamentaux de cette révolution technologique, selon l'étude.

Pour l'institut, l'émergence de l'"AI", comme elle appelée par les anglo-saxons, "constitue une menace existentielle pour l'avenir du journalisme" si les médias ne se saisissent pas davantage du sujet. Si certains organes de presse ont lancé des expérimentations avec Alexa et Google Home (haut-parleur connecté), le monde du "journalisme lui-même ne participe pas activement à la constitution de l'écosystème +AI+", souligne l'étude.

"Les médias sont des clients, pas des contributeurs significatifs", insistent les auteurs du document qui affirme qu'outre l'intelligence artificielle, les machines vont sensiblement modifier nombre de pratiques journalistiques dans les années à venir.

Pour l'institut, les éditeurs et organisations professionnelles doivent mettre en place des partenariats pour favoriser la collaboration avec les géants d'internet et le développement d'expérimentations.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.