Histoire

Le ministre des moudjahidine, Tayeb Zitouni affirme : «Les poètes ont contribué à la mobilisation du peuple durant la guerre de libération nationale»

Publié par DKNews le 29-01-2018, 16h10 | 23
|

Le ministre des moudjahidine, Tayeb Zitouni, a   affirmé mardi  à Tiaret que les poètes populaires ont contribué à la   mobilisation du peuple durant la guerre de libération nationale. 

Présidant l’ouverture d'un colloque national sur la guerre de libération   dans la poésie populaire, le ministre a signalé que ce genre littéraire a   joué, en l’absence de supports médiatiques, un rôle dans la mobilisation de   la population et dans la diffusion et propagation du message de la   révolution. Des poètes populaires ont contribué à la mobilisation du peuple   autour de sa révolution armée et à l’intensification de la lutte armée,   a-t-il soutenu. 

Le ministre a indiqué que la poésie populaire est un moyen d’expression   des sentiments du peuple, ses moments de joie et de douleur, ses   réalisations et ses échecs. Il a estimé que cette poésie a été un moyen   pour glorifier le pays et constitue une source non négligeable pour les   chercheurs et historiens car, a indiqué le ministre, les poètes évoquent   dans leurs £uvres des faits historiques, le courage des moudjahidine, les   batailles et actes de bravoure ainsi que les exactions barbares menées par   l’armée coloniale contre la population algérienne. 

Tayeb Zitouni a ajouté que la poésie populaire représente un important pan   de la mémoire collective algérienne, une composante de l’identité nationale   et l’expression des ambitions et aspirations du peuple. Ce legs culturel   met en valeur la réaction des poètes à l’égard des différentes étapes   historiques du pays, de la résistance populaire jusqu’au mouvement   nationaliste et la guerre de libération nationale, a-t-il souligné. 

Par ailleurs, le ministre des moudjahidine a mis l’accent sur l’importance   de la valorisation du patrimoine, la promotion des instruments   scientifiques, la réhabilitation et la promotion du  legs culturel au   service du développement national. 

Il a également rappelé que l’Etat £uvre à revisiter le patrimoine national   sous toutes ses formes et à soutenir la culture dans toutes ses expressions   dans le cadre du programme du président de la République, M. Abdelaziz   Bouteflika. 

Le ministre a aussi évoqué la sacrifice et l’£uvre du chahid Ali Maachi,   qui a mobilisé, par ses £uvres artistiques, les masses algériennes et   chanté la révolution algérienne. Arrêté, torturé sauvagement et assassiné   par l’armée coloniale, Ali Maachi est l’exemple même de l’artiste-martyr,   a-t-il indiqué. 

Le programme de ce colloque, organisé par le ministère des moudjahidine,   comporte trois interventions académiques intitulées la poésie populaire   durant la guerre de libération nationale animée par le Dr Mohammed Baghdad,   directeur de l’information au Haut conseil islamique (HCI), la poésie   populaire féminin et les hauts faits de la guerre de libération nationale   du Dr Lotfi Abdelkrim (Université de Tlemcen) et faits de la guerre de   libération nationale à travers la poésie melhoun du Dr Mohammed Zeggai   (Université de Médéa). 

La famille du chahid Ali Maachi et certains moudjahidine ont été honorés à   cette occasion.  En marge de cette rencontre, le ministre a déposé une gerbe de fleurs au   pied de l’arbre où ont été exécutés le chahid Ali Maachi et ses compagnons,   à la place des martyrs, au chef-lieu de wilaya. Il s’est également incliné,   devant la fresque portant des noms de 2.000 chahids de la région, à la   mémoire des martyrs de la révolution. 

Tayeb Zitouni a visité, au hall de la maison de la culture de Tiaret, une   exposition d’ouvrages liés au thème du colloque ainsi que des photos de   poètes, moudjahidine et martyrs de la région. Il poursuivra sa visite dans   la wilaya de Tiaret en présidant des cérémonies de baptisation de   structures aux noms de chouhada comme il rendra visite à un moudjahid, à   son domicile à Sougueur.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.