Actualité

Energie - Ghardaïa : des créances de plus d’un milliard DA à recouvrer par Sonelgaz

Publié par DKNews le 14-02-2018, 18h10 | 5
|

Les créances impayées détenues par la Sonelgaz sur ses abonnés dans la wilaya de Ghardaïa à la fin décembre 2017, ont atteint plus de 1,11 milliard de dinars, selon un communiqué remis à l'APS par la direction locale de la Société de distribution de l'électricité et du gaz centre (SDC-filiale de Sonelgaz).

Ces créances en souffrance ont concerné autant les gros clients (administrations, entreprises publiques, Agriculture et Industrie) à hauteur de 82,8 millions DA que les clients ordinaires ou ménages avec 28,6 millions DA, indique le texte.

Ce manque à gagner, qui pèse lourdement et négativement sur la dynamique interne de l'entreprise en matière d'amélioration des prestations de service, est la conséquence directe d'un cumul de créances des années 2014 et 2015, fait savoir la SDC.

Le cumul des dettes impayées par 43.334 clients représente 33,04% des abonnés de la wilaya, précise le communiqué.

Pour cela, les services de la direction de distribution de Ghardaïa s'attellent à sensibiliser les abonnés à s'acquitter de leurs redevances à travers un système de paiement multi-canal qui offre la possibilité aux abonnés de payer les créances dues et autres factures dans les différentes agences postales et bancaires ainsi que dans les points de services de proximité de la Sonelgaz créés dans différents quartiers urbanisés de la wilaya de Ghardaïa.

Dans une optique d'optimisation, les services de recouvrement de la société ont entamé des négociations à l'amiable avec des abonnés, qui s'avèrent la meilleure option pour recouvrer des créances impayées, a-t-on expliqué à la Sonelgaz.

Cette solution est moins longue et moins coûteuse qu'une procédure judiciaire, tout en présentant l'avantage de préserver la relation commerciale, ont souligné les chargés de recouvrement.
En plus de ces créances, la direction de distribution de Ghardaïa a déploré également des déperditions sur le réseau d'électricité et sur celui du gaz naturel, sachant que la longueur du réseau électrique est de 5.829 km linéaires et celui du gaz naturel de 1.653 km.

Un investissement de plus de 200 millions DA a été concrétisé par la direction SDC-Ghardaïa durant l'année 2017, avec essentiellement la réalisation de plus de 52 km linéaires de renforcement du réseau électrique avec la mise en service de 12 postes transformateurs.

Quelques 1.469 branchements au réseau de gaz naturel ont été effectués durant l'année 2017 et la réalisation de 36,1 km de réseau de gaz selon les chiffres énoncés dans le communiqué.

La wilaya de Ghardaïa totalise 131.129 abonnés au réseau d'électricité et 76.750 raccordements au réseau de gaz naturel, soit des taux d'électrification de 98,76% et de pénétration de gaz naturel de 74,66%, selon la même source.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.