Santé

Lutte contre le cancer colorectal : Coup d'envoi d'une campagne de sensibilisation au dépistage précoce du cancer colorectal

Publié par DKNews le 11-03-2018, 15h15 | 37
|

Le coup d'envoi d'une campagne nationale de sensibilisation au dépistage précoce du cancer colorectal a été donné samedi à Riadh El Feth (Alger), en collaboration avec le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière et l'association "Al-Amal" d'aide aux malades atteints de cancer.

Intervenant dans le cadre du mois Bleu (mars), institué par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour la lutte contre le cancer colorectal, cette campagne a ete lancée aujourd'hui à Alger, à travers une caravane de sensibilisation qui sillonnera, dans  le cadre d'une operation pilote, les wilayas de Bejaia, Batna et Biskra, pour revenir à Alger le 31 mars, a indiqué la présidente de l'association, Hamida Kettab, précisant que cette operation sera elargie aux autres wilayas au cours de l'annee 2018.

Une Immense tente a ete dressée, à l'occasion pour accueillir les citoyens, venus écouter les explications exhaustives données par des gastro-entérologues, des psychologues et des nutritionnistes, sur le cancer colorectal.

Le cancer du colon "est en nette hausse ces dernieres années", a affirmé le Chef de service d’oncologie à l’Etablissement hospitalier spécialisé (EHS), Pierre et Marie Curie, Pr. Kamel Bouzid, ajoutant qu'il vient en première position chez les hommes et en deuxième position chez les femmes, après celui du sein, ce qui a incité le ministere à inclure une commission pour ce type de cancer au sein du plan national de lutte contre le cancer 2015/2019.

En raison de la propagation de ce cancer (6500 nouveaux cas chaque année), Pr. Bouzid a dit que le ministère avait lancé une campagne de dépistage précoce en janvier 2017 à Bejaia (wilaya pilote), qui a touché 5.000 personnes, âgées entre 50-75 ans, tous en bonne santé.

Sur cet echantillon, des tumeurs colorectales ont ete détéctées chez 100 personnes dont 7 cas de tumeurs cancereuses à un  stade avancé, ayant été pris en charge par les services compétents. La caravane de dépistage précoce touchera prochainement les wilayas de Annaba, Batna et Laghouat, après la réunion des conditions et des moyens nécessaires à cette opération, à savoir: la formation de médecins généralistes dans ce domaine, encadrés par des spécialités du cancer colorectal, a-t-il noté, soulignant que cette opération sera financée par le Fonds national de lutte cotre le cancer.

Pour le Pr. Bouzid, plusieurs facteurs sont à l'origine de cette maladie comme le mode alimentaire moderne basé sur la consommation des viandes rouges, les fast-food, une faible consommation des fruits et légumes et l'obésité, outre l'alcool, le tabagisme, l'inactivité et d'autres facteurs héréditaires.
Pour sa part, le chef du service chirurgie au Centre Pierre et Marie Curie, Pr Ben Kamel Bentebak a deploré que 70% des patients arrivent à un stade avancé de leur maladie, nécessitant souvent une intervention chirurgicale d'urgence pour les patients atteints du cancer du colon et une radiothérapie pour ceux atteints du cancer du rectum.

20 % des patients atteints du cancer colorectal souffrent d'une tumeur métastatique, a-t-il precisé, relevant que la catégorie d'âge la plus exposée est celle des 50-60 ans.

Certaines tumeurs bénignes qui apparaissent à l'âge de 50ans peuvent se développer, 10 ans après, en tumeurs malignes, si elles ne sont pas prises en charge à temps, a-t-il fait savoir.

Le Chef du service gastro-entérologie du CHU Mustapha Bacha, Pr Saadi Berkane a mis en garde, de son côté, contre les hémorragies hémorroïdaires qui "peuvent dissimuler un cancer colorectal", appelant les citoyens à consulter le médecin s'ils  constatent une anémie, une perte de poids, une diarrhée ou une constipation persistantes, ou une hémorragie lorsqu'ils sont dans les toilettes.

Par ailleurs, Dr Wahiba Bouakbache, psychologue à l'établissement public de santé de proximité des Annassers a mis l'accent sur la gestion du stress, devenu -selon elle- "le fléau des grandes villes et l'un des principaux facteurs à l'origine de plusieurs maladies graves, dont le cancer colorectal", appelant les personnes souffrant de ce mal à consulter des psychologues pour bénéficier des traitements appropriés. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.