Monde

Tunisie : Le premier ministre ordonne le renforcement de la sécurité sur l'île de Kerkennah après un naufrage meurtrier

Publié par Dknews le 06-06-2018, 16h53 | 2
|

Le chef du gouvernement tunisien Youssef Chahed a annoncé mardi le renforcement des forces sécuritaires sur l'île de Kerkennah dans le sud-est du pays à travers l'instauration d'un pôle sécuritaire.

Lors de cette visite, deux jours après le naufrage d'une embarcation d'émigration clandestine au large de cette île, faisant 58 morts et 68 sauvés dont 8 étrangers, M. Chahed s'est rendu au seul poste de police sur Kerkennah dont le nombre d'agents ne dépasse pas une trentaine.

"Les commerçants de la mort ayant manipulé une grande partie de notre jeunesse doivent être poursuivis afin qu'ils payent leur part de responsabilité", a souligné M. Chahed. "La décision de renforcer la présence sécuritaire sur l'île remonte au mois d'octobre dernier", a-t-il dit, en regrettant "un certain retard dans l'exécution".

Selon le porte-parole du ministère tunisien de l'Intérieur, Khalifa Chibani, les forces sécuritaires tunisiennes ont intercepté huit individus impliqués dans la planification de cette tentative d'émigration clandestine échouée.

L'île de Kerkennah est connue comme l'une des principales passerelles illégales vers l'Europe à partir de la Tunisie. Depuis le début de cette année, 1 910 émigrants irréguliers tunisiens ont pu atteindre le sol italien par voie maritime, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

En octobre dernier, un chalutier avec au moins 90 émigrants clandestins, en direction de l'île italienne de Lampedusa, s'est entré en collision avec un patrouilleur de l'armée, ce qui faisait plus d'une cinquantaine de victimes.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.