Sports

Foot/CAN: l'organisation de l'édition 2019 n'est pas une priorité

Publié par Dk News le 03-12-2018, 16h37 | 8
|

L'organisation de l'édition 2019 de la Coupe d'Afrique des nations de football, attribuée dans un premier temps au Cameroun avant de lui être retirée par la CAF "ne constitue pas une priorité pour l'Algérie", a affirmé lundi à Alger le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab.

"Le fait que l'Algérie dispose des moyens humains et matériels nécessaires pour récupérer l'organisation de cette CAN ne constitue pas une raison suffisante pour se lancer de ce projet. Il existe d'autres facteurs, tout aussi importants, et dont il faut tenir compte, car ayant un impact direct sur d'autres secteurs" a indiqué le MJS devant les journalistes, lors d'une journée de sensibilisation et de lutte contre la sédentarité à l'OCO Mohamed-Boudiaf (Alger).

Vendredi, en marge de la phase finale de la CAN-2018 (Seniors/Dames) disputée au Ghana, la Confédération africaine de football (CAF) avait annoncé le retrait officiel de l'organisation de la CAN-2019 (Seniors/Messieurs) au Cameroun.

Une décision qui a dès lors ouvert la porte à d'autres nations, intéressées par la récupération de l'organisation de cette compétition continentale.

"Une chose est sûre: aucune décision ne sera précise à la hâte" a assuré le MJS, en affirmant que l'Algérie procèdera à une étude détaillée avant de se prononcer sur l'organisation d'une compétition.

Hattab a assuré par ailleurs que "dans l'immédiat, la priorité pour l'Algérie est d'achever ses grands projets", en termes d'infrastructures, tout en assurant "un bon accompagnement à la jeunesse et au sport national", pour progresser et revenir aux devants de la scène.

De toute son histoire, l'Algérie n'a organisé qu'une seule Coupe d'Afrique des nations (Seniors/Messieurs). C'était en 1990, et c'est elle qui a été sacrée, en dominant en finale le Nigeria (1-0).

L'Algérie a été désignée pays hôte du Championnat d'Afrique des nations (CHAN), prévu en 2022 et réservé uniquement aux joueurs "locaux".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.