Actualité

Grève des postiers : Reprise du travail et grande affluence des citoyens

Publié par DK NEWS le 18-04-2021, 17h18 | 26
|

Les travailleurs d'Algérie Poste ont repris dimanche le travail au niveau de certains bureaux de poste à Alger, lesquels ont connu une grande affluence des citoyens venus pour retirer leur argent après à une grève enclenchée depuis le 12 avril sans préavis aucun, a constaté l'APS sur place.

Les deux bureaux de poste sis à Belouizdad et au 1er mai ont enregistré une affluence massive des citoyens, notamment les retraités qui sont venus retirer leurs pensions dans une atmosphère "tendue" au vu de l'impératif de respecter les gestes barrières contre la pandémie de Covid-19.

La même scène s'est reproduite à la Grande Poste et au bureau d'El Madania (annexe), où les citoyens ont formé de longues files d'attente depuis 7h du matin pour retirer leur argent, exprimant leur désarroi quant à cette situation.

A Bir Morad Raïs, la placette jouxtant le bureau de poste était grouillante de retraités dont certains n'ont pas respecté les gestes barrières notamment la distanciation physique, dans une atmosphère "tendue" entrainée par la suspension de l'activité de ces bureaux.

Un retraité qui attendait son tour dans une file d'attente de plus de cinq mètres, n'a pas manqué de "déplorer cette situation coïncidant avec le mois sacré", déclarant "je préfère venir tôt pour retirer mon argent et aller, par la suite, au marché, en vue de faire mes courses et éviter la foule notamment en cette conjoncture sanitaire".

"La grève est un droit légitime mais il faut, également, tenir compte des droits des autres y compris les personnes âgées dont la plupart souffre de maladies chronique à l'image de l'hypertension artérielle et du diabète", a-t-il martelé.

De son côté, Mme. Meriem, approchée au bureau de poste d'El Madinia (annexe), a exprimé son mécontentement face à cette situation, relevant qu'elle avait trop galéré pour trouver un bureau de poste pour retirer son argent. Elle a appelé à donné la priorité aux femmes pour le retrait de l'argent pour qu'elles puissent vaquer à leurs tâches ménagères. La Direction générale d’Algérie Poste (AP) a annoncé, samedi, la tenue d’une réunion suite à laquelle a été décidée "l'activation du système d’évaluation des primes de rendement individuel et collectif PRI/PRC qui seront versées à compter du mois de juillet 2021 au taux maximal de 40% répartis.

Il s'agit également de l'activation du système d’évaluation des primes de rendement individuel et collectif PRI/PRC et leur versement à compter du mois de juillet 2021, au taux maximal de 40% répartis, outre l'octroi de deux jours de repos par semaine à chaque employé, après le mois sacré du Ramadhan, suivant un programme adéquat garantissant la continuité du service postal.

Il a été décidé en outre la régularisation, avant le 30 mai 2021, du statut de tous les travailleurs faisant fonction autre que celle prévue dans leur décision de nomination, ainsi que la clarification des modalités d'application de l'article 104 du Règlement intérieur relatif aux cas de suspension conservatoire de manière à garantir la protection du travailleur contre les suspensions arbitraires, avec l'engagement d'examiner tous les cas soulevés dans un délai n'excédant pas trois (03) mois.

Algérie Poste, qui exprime sa considération à tous les travailleurs qui ont fait prévaloir l'intérêt du citoyen et assuré la continuité des prestations postales, engagera toutes les procédures juridiques et réglementaires en vigueur contre ceux qui se sont abstenus de rejoindre leurs poste de travail, malgré les instructions données à cet effet, conclut le document.

Des travailleurs et employés d'Algérie Poste ont entamé, depuis le 12 avril, une grève illimitée et sans préavis en revendication de plusieurs demandes socio-professionnelles.

 

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.