Actualité

La Constitution en version amazighe éditée

Publié par DK NEWS le 18-04-2021, 17h25 | 12
|

Le Haut Commissariat à l’Amazighité (HCA) vient  d'éditer la version amazighe de la Constitution algérienne transcrite dans  les deux graphies usuelles (Tifinagh et Latin) aux côtés du texte original  en langue arabe.

La version amazighe de la nouvelle Constitution, plébiscitée par voie  référendaire le 1er novembre 2020, se décline d'abord en graphie tifinaghe  puis latine et enfin arabe.

Selon le HCA, la traduction du texte de l'arabe vers tamazight est à  mettre au compte de la cellule de traduction du HCA comportant des diplômés  de master en langue et culture amazighes. Cette version amazighe de la Constitution a été réalisée suite à un  regroupement pédagogique, sous forme d'un workshop, organisé à Bouira sous  la direction et l’encadrement d'un collectif de traducteurs, universitaires  et auteurs, composé de Messieurs Boukhenoufa Tahar, Zidane Yacine, Abdenebi  Ramdane, Laceb Djamel, Chikhi Mokrane et Aziri Boudjemaa.

Le HCA a ainsi préconisé la démarche collégiale de concertation ayant un  objectif académique et pédagogique qui s’appuie sur un relevé  terminologique de référence dans le domaine juridique.

L'orientation méthodologiqu e adoptée est d'exploiter uniquement les  sources lexicographiques émanant de compétences avérées tout en s'appuyant  sur des procédés de création lexicale connus, tels que la composition et la  dérivation.

Aussi, le texte de cette traduction, transcrit en graphies latine et  tifinaghe aux côtés du texte original en langue arabe, se distingue  singulièrement par le bon usage de termes relevant du pan-amazighe et les  spécificités vernaculaires en usage sur le territoire national.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.