Santé

Comment les emails peuvent accentuer stress et anxiété

Publié par DK NEWS le 23-07-2021, 15h07 | 16
|

La quantité grandissante d'e-mails reçus par jour et l'accès aux messageries professionnelles sur les smartphones accentuent le stress professionnel, selon une récente étude britannique. Apprenons à lever le pied !
Des alertes automatiques, un tri compulsif, une lecture instantanée sur votre smartphone de chacun des e-mails que vous recevez... La façon dont vous gérez le flux de courriers électroniques qui arrivent chaque jour dans votre messagerie professionnelle peut avoir un impact sur votre santé, selon une étude dirigée par le docteur Richard MacKinnon au Future Work Center de Londres (Royaume-Uni), un centre de recherche en psychologie du travail.
Vérifications compulsives et alertes automatiques sont sources de stress
Pour arriver à cette conclusion, le Future Work Center a envoyé un questionnaire à 2 000 salariés de divers domaines dans tout le Royaume-Uni. Les questions de cette enquête portaient sur la technologie, sur les comportements au travail et sur les traits de personnalité. Principales conclusions tirées de ces questionnaires : plus vous consultez votre boîte mail, par exemple lorsque vous recevez une alerte dès qu'un e-mail est reçu, plus vous ressentez de stress. Mais inversement, les personnes qui ne la consultent qu'une seule fois par jour sont aussi sujettes à une forte pression, liée à l'inconnu que renferment les messages non lus qui s'accumulent d'heure en heure. Les accros à la vérification des nouveaux messages dès le réveil et au coucher sont aussi plus à même de souffrir de stress. Enfin, tous les postes ne sont pas égaux devant l'anxiété générée par les e-mails : selon le centre de recherche, les dirigeants sont plus à même de souffrir de la pression liée à leur messagerie que les personnes occupant des postes moins élevés. "Notre recherche montre que les e-mails sont à double tranchant. Même s'ils sont des outils de communication de grande valeur, ils sont également une source de stress et de frustration pour nombre d'entre nous" explique ainsi Richard MacKinnon. "Les habitudes que nous développons, les réactions émotionnelles que nous adoptons face aux messages et les usages tacites qui existent autour des e-mails se combinent pour devenir une source toxique de stress, qui peut impacter négativement notre productivité et notre bien-être."
Pour contrer cette source de pression professionnelle, le centre de recherche propose plusieurs pistes : tout d'abord, désactiver les alertes de réception sur les smartphones, pour ne consulter sa messagerie professionnelle que quelques fois par jour. Si votre travail commence à grignoter sur votre temps libre et votre vie de famille, apprenez à dire stop ! Ne consultez ainsi vos e-mails professionnels que pendant vos heures de travail. Dernier conseil fourni par l'équipe de recherche : si vous êtes stressé par la quantité de messages que vous recevez, limitez vous-même vos envois. Un simple coup de téléphone peut parfois remplacer un trop long échange de mails.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.