Actualité

Appel à l'amélioration du pouvoir d'achat du citoyen et à l'octroi d'aides aux plus nécessiteux

Publié par DK NEWS le 14-09-2021, 19h18 | 18
|

Les membres de l'Assemblée populaire nationale (APN), ont appelé lundi lors du débat du Plan d'action du Gouvernement à l'amélioration du pouvoir d'achat du citoyen et à l'octroi d'aides aux plus nécessiteux en vue de lutter contre la corruption et la dilapidation de deniers publics.

Lors de la séance de débat, présidée par M. Brahim Boughali, président de l'APN, en présence du Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane et nombre de ministres, les députés ont souligné l'importance de revoir les prix de certains produits de première nécessité, en nette hausse ces derniers temps, qui menace le pouvoir d'achat du simple citoyen, et ce à travers le déploiement des mécanismes de contrôle et l'octroi d'aides aux plus nécessiteux en vue de lutter contre la corruption et la dilapidation des deniers publics.

Le député Safa Hicham (RND) a affirmé que la baisse du pouvoir d'achat des citoyens était due à la politique de "pillage des richesses et aux faux programmes de développement", en sus de "l'octroi d'aides au non méritants en l'absence de contrôle", préconisant d'améliorer le pouvoir d'achat du simple citoyen et d'octroyer l'aide aux plus méritants en vue de réaliser la justice sociale.

Le député a également appelé à l'ouverture des usines fermées, notamment dans la wilaya de Guelma pour améliorer l'emploi et relancer les projets en suspens profitables à l'ensemble de la population de la région.

La députée, Lamia Zebouchi (RND) a affirmé, quant à elle, que les citoyens attendaient de l'Etat de leur assurer une vie décente dans le respect de leur dignité, soulignant l'importance d'améliorer le pouvoir d'achat du citoyen et de lui accorder la chance de recrutement dans tous les secteurs, outre l'accès aux soins, au logement....etc.

Pour sa part, le député Abdelkader Berriche (Mouvement El Bina) a estimé que la réforme des mécanismes de contrôle des marchés est le seul moyen pour mettre un terme à la flambée des prix qui menace la sécurité sociétale, appelant à faire prévaloir l'intérêt du citoyen et à renforcer son pouvoir d'achat pour lui garantir une vie digne.

Le député Hadj Laroussi Karim (parti El Karama) a mis en avant que le citoyen constitue le centre des préoccupations de l'Etat et le rétablissement de sa confiance en les responsables n'est possible que par l'amélioration de son pouvoir d'achat et l'élaboration des texte s réglementaires clairs pour étendre l'Etat de droit et mettre un terme à la bureaucratie administrative.

Le Premier ministre et ministre des Finances Aïmene Benabderrahmane a présenté, tôt dans la matinée, le Plan d'action du Gouvernement devant les députés de l'APN.

Les députés ont entamé le débat du Plan dont les cinq principaux chapitres proviennent des 54 engagements du programme du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, s'articulant essentiellement sur "le renforcement de l'Etat de droit, le renouvellement de la gouvernance, la modernisation de la justice, le renforcement des libertés, du dialogue et de la concertation".

Le débat se poursuivra jusqu'à mercredi et la séance plénière consacrée au vote du projet de plan d'action du gouvernement est prévue jeudi.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.