Actualité

Plan d'action du Gouvernement: Des députés appellent à un plan d'urgence pour l'éradication de la pauvreté

Publié par DK NEWS le 14-09-2021, 19h19 | 35
|

Des membres de l'Assemblée populaire nationale (APN), ont mis en avant lundi à Alger lors du débat du Plan d'action du Gouvernement (PAG) l'impératif de mettre sur pied "un plan d'urgence" pour éradiquer la pauvreté.

Lors de la séance de débat, présidée par M. Brahim Boughali, président de l'APN, en présence du Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane et nombre de ministres, plusieurs députés ont mis l'accent sur la nécessité de dégager "un plan d'urgence pour éradiquer la pauvreté et lutter contre l'envolée vertigineuse des prix".

S'agissant du PAG, la plupart des députés ont relevé sa richesse "dans la forme et dans le fond", et ce en dépit du fait qu'il manque de chiffres. Ils ont souligné, dans ce cadre, la nécessité de fixer des délais précis pour une concrétisation effective de ce plan sur le terrain, et permettre partant à l'instance législative d'exercer ses missions de contrôle et renforcer l'état de droit.

A ce titre, le député Hichem Safar du parti du Rassemblement national démocratique (RND) a plaidé pour la consolidation de la régulation et le  contrôle des matières de large consommation, proposant l'activation de la subvention orientée en passant d'un régime global à régime ciblé en matière de subventions.

M. Ibrahim Fakhour des Indépendants a salué, de son côté, la décision de développer les wilayas du Sud dans le cadre de la nouvelle Loi relative à l'organisation territoriale du pays. Il a également appelé à la réactivation du Fonds spécial de développement des régions du sud "gelé depuis plusieurs années".

Pour le député Mohamed Mansouri du même groupe, il s'agit d'un plan "ambitieux" qui jette les bases permettant d'édifier la nouvelle Algérie à laquelle aspire les citoyens, construire une économie forte et sortir de la dépendance aux hydrocarbures. Il a toutefois déploré l'absence de vision claire et de délais de mise en œuvre précis.

Il est nécessaire de concrétiser le PAG pour réaliser le développement inclusif, notamment dans le grand sud, et diversifier l'économie nationale, a-t-il dit. Le député a évoqué les wilayas frontalières qui constituent la porte d'accès aux marchés africains, soulignant que de nombreux obstacles entravaient l'accès à ces marchés. "Comment voulez-vous accéder aux marchés africains alors que la route nationale reliant Tamanrasset et Aïn Guezzam n'est pas goudronnée et que celle reliant M'sila e t Tin Zaouatine n'a pas encore été achevée", s'est-il interrogé.

Le député Mohamed Ourni (Indépendants) a, quant à lui, soulevé les problèmes dont pâtissent les zones d'ombre, notamment l'absence de routes, la pénurie d'eau et l'absence d'éclairage public.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.