Actualité

Sonatrach : Les capacités de l'Algérie conféreront au projet une dimension économique ouvrant des perspectives prometteuses à l'Afrique

Publié par Dknews le 22-06-2022, 18h20 | 18
|

Les infrastructures actuelles et futures du réseau de transport des hydrocarbures en Algérie et l'expérience exceptionnelle du groupe Sonatrach dans ce genre de projets énergétiques permettra de conférer au projet du gazoduc transsaharien (TSGP) une dimension économique de nature à ouvrir des perspectives prometteuses au Continent, a affirmé, mardi, un communiqué du groupe Sonatrach.

Le PDG du groupe Sonatrach, Toufik Hakkar, participe au sein de la délégation interministérielle conduite par le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab à Abuja (Nigeria) aux travaux de la réunion tripartite regroupant l'Algérie, le Niger et le Nigeria les 20 et 21 juin, pour le suivi du projet du gazoduc TSGP", ajoute le communiqué.

La réunion, deuxième du genre cette année, a regroupé les ministres de l'Energie et du pétrole des trois pays pour évaluer le travail des commissions du projet et assurer le suivi de la mise en œuvre des décisions prises lors de la précédente réunion, outre le débat des prochaines démarches à en treprendre dans le cadre de la réalisation du projet.

A cet effet, le groupe Sonatrach a affirmé que l'Algérie "s'engage à faire aboutir ce projet stratégique en se basant sur les infrastructures actuelles et futures du réseau de transport des hydrocarbures en Algérie, et en sollicitant l'expérience du groupe Sonatrach qui se distingue par ce genre de projets énergétiques".

Il s'agit, a-t-il poursuivi, d'autant de moyens et de capacités à même de "conférer au projet une dimension économique sur les plans, continental et stratégique, en sus d'ouvrir des perspectives prometteuses pour le continent africain et de renforcer les domaines de coopération entre les pays concernés, notamment ceux traversés par ce gazoduc", ajoute le document.

Les ministres de l'Energie d'Algérie, du Niger et du Nigeria ont convenu, lundi, lors d'une réunion tripartite sur le projet de Gazoduc Transsaharien (TSGP) à Abuja (Nigeria) de la pose "des premiers jalons" de ce projet, en prévision de sa concrétisation dans "les plus brefs délais".

Pour rappel, les trois ministres avaient convenu, lundi, d'organiser la prochaine réunion tripartie dans une courte période, au plus tard fin juillet, en Algérie.

La réunion avait permis d'évoquer tous les aspects liés à la réalisation d'un gazoduc transsaharien reliant les trois pays au continent européen sur une distance de plus de 4.000 km.

Le gazoduc transsaharien permettrait de transporter 20 à 30 milliards de mètres cubes de gaz destiné aux marchés mondiaux depuis le Nigeria jusqu'à Algérie, en passant par le Niger, à travers l'utilisation des gazoducs algériens.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.