Santé

Palestine : Ghaza: une "tragédie" sanitaire se profile, selon l'Unicef

Publié par le 22-11-2023, 17h46 | 12
|

Une véritable "tragédie" sanitaire se profile dans la bande de Ghaza, en raison du manque de carburant et d'eau, a averti mardi le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef).

"S'il n'y a pas assez de carburant, nous allons assister à l'effondrement des services d'assainissement", a déclaré un porte-parole de l'Unicef, James Elder, lors d'un point de presse à Genève, décrivant la situation comme une véritable "tragédie" ou comme une "tempête parfaite" causée par l'apparition de maladies.
"Nous manquons cruellement d'eau. Les matières fécales jonchent les zones densément peuplées. Il y a un manque inacceptable de latrines", a-t-il ajouté.
Le porte-parole a également souligné qu'il était très difficile de pratiquer une hygiène personnelle ou même tout simplement de se laver les mains à Ghaza.
Lundi, le directeur exécutif du programme d'urgence sanitaire de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Michael Ryan, et le haut responsable des urgences de l'équipe de l'organisation onusienne à Ghaza, Robert Holden ont décrit la situation dans l'enclave palestinienne comme "extrêmement désespérée" en raison de l’agression sioniste en cours et ont souligné la nécessité de parvenir à un cessez-le-feu dans le territoire. Micheal Ryan a ajouté que le système de santé à Ghaza "est soumis à de fortes pressions", notant que la grande majorité des hôpitaux sont fermés et qu'il n'y a que sept hôpitaux sur 36 en activité dans la bande de Ghaza, et que presque tous les établissements de santé de la partie nord ont cessé de fonctionner. Près de 13.000 Palestiniens sont tombés en martyrs dans les bombardements de l'occupation sioniste depuis le 7 octobre dernier, dont plus de 5.600 enfants dans la bande de Ghaza, selon un dernier bilan donné par des sources palestiniennes. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.