Actualité

Palestine : Lazzarini de l'UNRWA va tenter de convaincre l'UE de débloquer des fonds

Publié par DK NEWS le 11-02-2024, 18h06 | 8
|

Le chef de l'Office de secours et de travaux de l'ONU pour les réfugiés de Palestine (UNRWA), Philippe Lazzarini doit rencontrer, lundi, les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne (UE) à Bruxelles pour tenter de convaincre le bloc des 27 de débloquer des fonds, selon Juliette Touma, directrice des communications de l'agence onusienne.

Philippe Lazzarini doit tenir une réunion "inédite" avec les 27 ministres des Affaires étrangères de l'UE pour les informer de la situation financière désastreuse de l'agence.

"Nous faisons tout notre possible pour que, espérons-le, nos donateurs qui ont suspendu leur financement, reconsidèrent leur décision, pour que d'autres donateurs augmentent leur financement et pour que de nouveaux donateurs arrivent", a déclaré Mme Touma.

L'UNRWA, qui connaît des difficultés financières depuis des années, a déclaré qu'il pourrait devoir suspendre ses opérations à Ghaza et dans la région si le financement ne reprenait pas.

Les fonds suspendus équivaut à 440 millions de dollars, soit environ la moitié des coûts opérationnels de l'agence.

L'UNRWA fournit des services essentiels, tels que l'éducation et les soins de santé, à des millions de Palestiniens.

M. Lazzarini, qui s'est rendu quatre fois à Ghaza depuis le début de l'agression sioniste, rencontrera les ministres de l'UE aux côtés de la coordinatrice de l'ONU pour Ghaza, Sigrid Kaag.

Ils devraient également informer les ministres de la situation humanitaire dans l'enclave. Certains donateurs de l'UNRWA, comme l'UE, n'ont pas annoncé une suspension des paiements, mais ont déclaré qu'ils gardaient un œil sur les résultats de l'enquête annoncée par l'ONU.

Un nombre de donateurs, dont la Norvège, l’Espagne, le Portugal et le Danemark, ont publiquement soutenu l’UNRWA et mis en garde contre une suspension de son financement.

"Si l'UNRWA cesse de travailler dans un endroit comme Ghaza, davantage de personnes mourront, et elles mourront inutilement", a déclaré Mme Touma.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.