Société

Chlef : Une quarantaine de crimes cybernétiques traités mensuellement

Publié par DK NEWS le 15-05-2024, 14h42 | 8
|

Une quarantaine d'affaires liées à la cybercriminalité sont traitées mensuellement par les services de la sûreté de wilaya de Chlef, a-t-on appris, mardi, auprès de cette institution sécuritaire.

Ce chiffre a été communiqué par le chargé de communication à la sûreté de wilaya, le commissaire de police Sid Ahmed Kouadri, dans une déclaration à l'APS en marge d'une rencontre nationale sur " La cybercriminalité, entre principes de liberté et règles de responsabilité ", organisée par la Faculté de droit et des sciences politiques de l'université Hassiba Benbouali  de la wilaya de  Chlef.

Il a ajouté que les mécanismes de lutte contre la cybercriminalité sont axés sur deux volets, le premier préventif comprenant des campagnes de sensibilisation sur les risques liés à la cybercriminalité, menées avec les partenaires et visant à protéger la société. Le second volet est répressif et porte sur le traitement des plaintes et la lutte contre les crimes cybernétiques à travers l'application des lois et législations en vigueur dans le domaine.

Cette rencontre, à laquelle a pris part une cinquantaine de participants, entre enseignants et chercheurs de différentes universités du pays, et des représentants des secteurs sécuritaires et de la justice, a abordé les voies et mécanismes de lutte contre la cybercriminalité et son impact sur la stabilité sécuritaire.

"Cette manifestation est une opportunité pour parler des crimes commis dans le cyberespace et de la responsabilité juridique des parties impliquées ", a indiqué la responsable de la rencontre, Dr. Amina Samet.

La rencontre a été aussi l'occasion d'aborder d'autres sujets, tels que la cyberintimidation, le cybervol sur les comptes bancaires et les cartes de paiement électroniques, la protection des données personnelles dans le cyberespace et la lutte contre la drogue numérique dans la législation algérienne, a-t-elle ajouté.

De son côté, Dr. Ouissam Abdelli du Centre universitaire de Tipasa qui a abordé " le délit de diffamation électronique et les responsabilités y afférentes, tant pour les auteurs que pour les victimes", a insisté sur "la nécessité d'intensification de l'action de sensibilisation, parallèlement aux efforts des services de sécurité pour y mettre un terme".

Les intervenants à cette rencontre ont débattu, également, des efforts de lutte contre la cybercriminalité à l'échelle mondiale, de la coopération internationale et régionale dans ce domaine, ainsi que des répercussions de la cyberguerre sur la paix et la sécurité dans le monde.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.