Sports

Tennis / Roland-Garros juniors: Rihane : «L'un des moments forts de ma carrière»

Publié par Dk News le 28-05-2019, 15h21 | 3
|

Le tennisman algérien Youcef Rihane, qui   disputera le tableau final du prestigieux tournoi de Roland-Garros juniors,   programmé à Paris du 2 au 8 juin, a conscience que ce rendez-vous mondial   constituait «l'un des moments forts» de sa jeune carrière.

«Participer à un tel rendez-vous reste un rêve pour les jeunes joueurs   car il sagit d'un Grand Chelem. Je suis très heureux et fier d'avoir validé   mon billet pour ce tournoi qui me tenait à coeur. Roland-Garros est l'un   des moments forts de ma carrière chez les juniors jusqu'à maintenant», a   déclaré le jeune de 18 ans dans un entretien accordé à l'APS.

Cette qualification a été assurée lors de la dernière semaine d'avril,   quand Rihane a réalisé un bond de 19 places dans le classement   international juniors, occupant par la suite le 51e rang mondial.  Cette fulgurante ascension du jeune joueur algérien s'explique par sa   médaille d'argent au Championnat d'Afrique juniors disputé au Maroc et ses   sacres aux tournois internationaux ITF juniors de Cap-d’Ail (France) et   Tlemcen, disputés le mois d'avril dernier.  «Même si 2019 a débuté timidement pour moi en n'arrivant pas atteindre   des tours avancés dans des tournois internationaux de grade 2 en Tunisie,   j'ai pu me rattraper par la suite grâce à l'envie de bien faire et le   travail. Comme j'estime que j'ai réalisé de bons résultats par la suite, ce   qui m'a permis d'être dans le Top 50 mondial de ma catégorie», s'est   réjoui le natif d’El-Mouradia (Alger).

Médaillé d'argent aux Jeux africains de la jeunesse-2018 d'Alger, Rihane   occupe actuellement la tête du classement continental juniors.  La dernière participation de l'Algérie au tableau final des garçons de   Roland-Garros remonte à 2002 grâce à Lamine Ouahab qui avait atteint les   quarts de finale, alors que chez les filles, Ines Ibbou y était présente en   2016.

Jouer «sans complexe» en terre parisienne

Si les têtes de série du tableau final de ce Grand Chelem partent favoris   pour atteindre les tours avancés, l'Algérien Rihane ne semble pas se   soucier outre-mesure du calibre des autres adversaires engagés dans cette   épreuve.

«Je suis appelé à tirer mon épingle du jeu car en face, il y aura   plusieurs tennismen spécialistes de la terre battue. Mais je vais quand   même aborder ce rendez-vous sans complexe et jouer toutes mes chances à   fond pour bousculer la hiérarchie», a promis Rihane.

Ce dernier, unique joueur africain présent dans le tableau final,   affrontera probablement au premier tour une des têtes de série, du fait de   sa position, lui qui ferme la liste des admis dans cette phase finale.  «Ce rendez-vous regroupe les meilleurs juniors au monde et le tirage au   sort sera déterminant, en présence des gros calibres de la terre battue. Je   dois être en forme à ce moment-là car il s'agira de jouer des finales   chaque jour. Je sais parfaitement ce qui me reste à faire, c'est à moi   d'être au top et honorer mon pays comme je l'ai déjà fait ces dernières   années», a-t-il ajouté.

Issu d'une famille tennistique, cet ancien joueur de l'Association du RC   Kouba et du Tennis club d'Hydra était toujours très attaché au monde de la   petite balle jaune et hyper motivé à l'idée d'imiter ses aînés, dès l'âge   de 6 ans.

«J'ai toujours eu confiance en moi malgré la pression à certains moments.   J'ai grandi dans une maison où il y avait pleins de trophées, c'était   toujours une source de motivation pour moi. Je dois continuer à travailler   encore plus dur à Paris pour être au top et appliquer les consignes de mon   staff technique qui est en train de faire un travail énorme sur tous les   plans», a précisé le joueur du GS Pétroliers.

En France, Rihane (52e mondial juniors) est encadré par un staff technique   composé de Moncef Zehar (entraîneur), Erwan Tortuyaux (préparateur   physique) et Allan Pedrono (préparateur mental) au sein d’Arzon Sports   Institute.

L'après-Roland-Garros

Après le baisser de rideau de Roland-Garros, Rihane se projettera sur le   circuit seniors tout en préparant Wimbledon juniors (juillet 2019), cerise   sur le gâteau d'une saison à couronner.

«Après Roland-Garros, Youcef se lancera dans le circuit des seniors qui   lui servira de préparation pour le rendez-vous londonien. La préparation   sera spécifique pour Wimbledon car ce sera sur gazon, qui est une surface   un peu complexe et une transition difficile en si peu de temps», a déclaré   son père Abdelaziz.  Ce dernier, qui a sacrifié tout son temps pour voir son rejeton atteindre   le haut niveau, n'a pas caché sa satisfaction de la progression de Youcef   après plusieurs années de travail.  «Honnêtement, Ce que Youcef réalise aujourd'hui est le fruit d'un travail   acharné et des sacrifices d’une dizaine d'années. Je suis très heureux de   le voir atteindre un tel niveau et d'enregistrer des résultats qui   resteront gravés dans le palmarès du tennis algérien et même africain. Je   suis fier de lui, il est en train d'honorer sa famille, le tennis national   et l'Algérie. Il doit continuer à travailler pour progresser», s'est   réjoui ce cadre du sport, toujours derrière son fils.

Et de conclure: «Youcef est soutenu par l'Etat algérien ces dernières   années, j'espère qu'il y aura d'autres aides pour qu'il puisse atteindre   ses objectifs. Je tiens à remercier la Fédération algérienne de tennis, le   ministère de la Jeunesse et des Sports, le Comité olympique et sportif   algérien ainsi que son club le GSP pour les efforts fournis».

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.