Economie

Royaume-Uni : Légère reprise de l'inflation en décembre

Publié par DK NEWS le 20-01-2021, 18h57 | 1
|

L'inflation au Royaume-Uni a légèrement accéléré à 0,6% en décembre, après un fort ralentissement le mois précédent du fait du confinement, a annoncé mercredi le Bureau national des statistiques (ONS).
La hausse des prix a été alimentée par les transports, les loisirs et une moindre baisse dans l'habillement. Elle reste toutefois faible et encore inférieure à son niveau d'octobre (+0,7%) compte tenu de l'impact économique de la pandémie.
L'inflation, qui était encore à près de 2% au tout début de 2020, a brusquement ralenti au printemps sous l'effet du premier confinement et peine depuis à repartir.
Elle a même connu un plus bas depuis 2015 à 0,2% en août. Pour Jonathan Athow, statisticien à l'ONS, "les prix dans l'habillement ont soutenu l'inflation en décembre malgré des promotions".
Ils ont reculé de 1,8% sur un an, soit bien moins que la chute de 3,6% en novembre quand les commerces non essentiels ont fermé.
En outre, "les coûts des transports, aérien, maritime ou en car, ainsi que les prix de l'essence, ont progressé alors que des restrictions de déplacement se sont assouplies" selon lui.
En revanche, l'infla tion a été tirée vers le bas par les prix dans l'alimentaire, qui ont reculé de 1,4% (contre -0,6% en novembre), notamment pour les légumes et la viande.
Ces chiffres sont dévoilés alors que le répit économique de décembre aura été de courte durée puisque l'Angleterre est soumis depuis début janvier a un troisième confinement, plus stricte que celui de novembre, pour freiner la flambée des cas attribuée à un variant plus contagieux du virus.
Les économistes redoutent désormais une double récession au Royaume-Uni après celle du printemps, avec une baisse du produit intérieur brut attendue pour le quatrième trimestre de 2020 et le premier de 2021.
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.