Monde

Tunisie : L'état d'urgence prolongé d'un mois

Publié par DKnews le 16-05-2017, 16h12 | 14
|

Le président tunisien, Béji Caïd Essebsi a décidé de prolonger l’état d’urgence d'un mois à partir de mardi 16 mai 2017, pour les besoins de l'action sécuritaire et militaire dans le cadre de la lutte antiterroriste, a indiqué mardi une source de la présidence tunisienne.

M. Essebsi a pris cette décision après concertation avec le chef du gouvernement et le président de l'Assemblée des représentants du peuple.

Dans une déclaration à l'agence TAP, le porte-parole de la présidence tunisienne, Ridha Bouguezzi a indiqué que «la situation sécuritaire s'améliore de façon notable. Mais, a-t-il précisé, les exigences de l'action sécuritaire et militaire notamment en ce qui concerne la lutte contre le terrorisme nécessitent le prolongement de l'état d'urgence».

Cette mesure a été décrétée le 24 novembre 2015 pour un mois suite à l’explosion qui avait ciblé un bus de la garde présidentielle le 24 novembre 2015 en plein Tunis, faisant plusieurs morts et blessés. Deux autres attaques majeures avaient eu lieu en mars et juin 2015, respectivement au musée du Bardo dans la capitale tunisienne ainsi que sur une plage et dans un hôtel de Sousse (est).

Depuis, l'état d'urgence a été prolongé à plusieurs reprises. Jeudi 16 février 2017, l’état d’urgence a été prolongé de trois mois.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.